Monde de l’entreprise – Portail des PME http://www.portail-des-pme.com tout sur l'entreprise Thu, 19 May 2022 11:32:15 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=5.9.2 Quel journal d’annonces légales choisir pour sa publication ? http://www.portail-des-pme.com/2022/05/19/quel-journal-dannonces-legales-choisir-pour-sa-publication/ http://www.portail-des-pme.com/2022/05/19/quel-journal-dannonces-legales-choisir-pour-sa-publication/#respond Thu, 19 May 2022 11:32:15 +0000 http://www.portail-des-pme.com/?p=996 Publier des annonces légales dans un JAL du département est un besoin courant pour les sociétés civiles et commerciales. En effet, c’est une formalité juridique obligatoire lors de toute modification statutaire enregistrée au RCS. Mais, comment alors choisir le bon journal d’annonces légales ? Nos conseils !

Qu’est-ce qu’un journal d’annonces légales ?

Il est essentiel de souligner que le JAL est un journal habilité à recevoir et à publier les actes juridiques importants qui marquent la vie d’une société :

– Création d’entreprise ;
– Modification de dénomination sociale ;
– Prorogation de durée ;
– Réduction ou augmentation du capital social, ;
– Changement de l’objet social ;
– Poursuite des activités malgré les pertes ;
– Changement de dirigeants ;
– Transfert de siège social ;
– Liquidation, dissolution, etc.

Ce canal de communication peut également être utilisé, dans certaines circonstances, pour la parution de certaines annonces concernant les personnes physiques. Il en est ainsi, par exemple, de la modification de contrat de mariage et du changement de nom de famille.

Important : la publication d’annonces légales dans un JAL non habilité entraîne automatiquement la nullité de cet acte. De plus, toutes les modifications apportées seront considérées comme illicites et ne pourront donc pas être opposables aux tierces personnes. D’où l’intérêt de faire attention au choix du journal d’annonces légales.

Choisir un journal d’annonces légales : quels sont les critères ?

Effectivement, ce ne sont pas tous les journaux d’information qui sont autorisés à accueillir vos annonces légales. Seuls les JAL habilités ont le droit de publier ce genre d’annonce. Pourtant, il n’est pas évident de choisir parmi les nombreux JAL en France. Afin de vous conformer aux dispositions légales en matière de publication d’annonces légales, le JAL que vous allez choisir doit remplir les conditions suivantes :

– être un journal d’information juridique, professionnelle, technique ou générale ;
– être habilité et inscrit aux registres de la commission paritaire des publications et des agences de presse (CPPAP) ;
– exister depuis plus de 6 mois ;
– faire une parution au moins hebdomadairement ;
– publier dans le département où se trouve votre siège social (entièrement ou par une édition départementale) ;
– avoir le seuil minimum de tirages et d’abonnements défini par décret, et ce, en fonction du nombre d’habitants du département ;
– bénéficier d’une habilitation de la préfecture ;
– permettre de consulter les annonces légales gratuitement.

En fonction de vos attentes et de vos besoins, d’autres critères peuvent également entrer en ligne de compte lors du choix d’un journal d’annonces légales : la renommée du média, ses tarifs et la praticité de ses services.

En ce qui concerne le prix, les journaux d’annonces légales détenant une habilitation préfectorale sont tenus de se conformer aux tarifs fixés annuellement par le Ministère de la Communication. Généralement, le prix à la ligne de publication d’annonces légales est identique dans tous les JAL d’un même département.

Mais, chaque journal est libre de rédiger les annonces comme il le souhaite. C’est aux entrepreneurs donc d’être malins. L’idéal serait de choisir un JAL qui rédige des textes avec peu de mots, tout en y insérant les informations essentielles de l’annonce.

]]>
http://www.portail-des-pme.com/2022/05/19/quel-journal-dannonces-legales-choisir-pour-sa-publication/feed/ 0
Monter une entreprise individuelle : quelle est l’utilité d’un extrait Kbis ? http://www.portail-des-pme.com/2022/03/08/monter-une-entreprise-individuelle-quelle-est-lutilite-dun-extrait-kbis/ http://www.portail-des-pme.com/2022/03/08/monter-une-entreprise-individuelle-quelle-est-lutilite-dun-extrait-kbis/#respond Tue, 08 Mar 2022 09:18:40 +0000 http://www.portail-des-pme.com/?p=981 La création d’une entreprise individuelle est accessible à tout individu souhaitant monter une activité à son nom. Il s’agit de la manière la plus simple de se mettre à son compte. Toutefois, pour pouvoir œuvrer dans le secteur commercial, il faudra se régulariser, notamment en adhérant au Registre des Commerces et des Sociétés, en vue d’obtenir un extrait Kbis.

Comment régulariser un statut d’entreprise individuelle ?

Une entreprise individuelle représente toute activité inscrite au nom d’une seule personne. Elle est donc dirigée par une personne physique. À la différence d’une société commerciale enregistrée comme SARL, l’entreprise individuelle n’est tenue de présenter aucun statut ni de déposer d’un capital minimum.

Pour monter ce type d’entreprise, vous n’aurez qu’à vous rendre auprès d’un Centre de Formalités des Entreprises ou CFE, dont les bureaux correspondants dépendent de la nature de vos activités. Pour des activités commerciales, il s’agit de la Chambre du Commerce et de l’Industrie (CCI).
À la suite de votre régularisation auprès du CFE, vous serez automatiquement inscrit dans le Registre des Commerces et des Sociétés, en tant que commerçant, ou dans le Répertoire des métiers pour une activité artisanale.

Une fois votre adhésion finalisée, vous obtiendrez un numéro SIREN ou SIRET, valable pendant toute la durée de vie de l’entreprise. Le greffe du tribunal de commerce vous délivrera également une attestation, dénommée extrait Kbis ou extrait K (comme vous êtes enregistré en tant qu’entreprise individuelle). Il s’agit de la preuve de la légitimité de votre activité, à présenter lors de démarches administratives ou commerciales diverses. Elle est généralement délivrée dans un délai d’une semaine à 15 jours à la suite de votre immatriculation. Toutefois, pour en obtenir un rapidement, vous pouvez passer par un prestataire de liaison, spécialisé dans le domaine.

Quelles sont les informations fournies par un extrait K ou Kbis?

Un extrait Kbis ou K est un document officiel avec une valeur juridique. En effet, il s’agit de la carte d’identité d’une entreprise, à présenter dans tous les cas où cela s’avère nécessaire. À ce titre, les informations suivantes doivent y figurer :

– le nom du greffe d’immatriculation
– la raison sociale, accompagnée du nom du dirigeant
– la date de création de l’entreprise
– le numéro d’identification de la société
– les activités de l’entreprise, détaillées sous forme de texte
– l’adresse du siège (généralement le domicile du dirigeant)
– l’adresse du site web de la société
– les mesures de protection du micro-entrepreneur

Toutefois, l’extrait K peut subir une mise à jour en fonction des changements que vous opérez sur l’entreprise. Pour ce faire, il vous suffit de rédiger un procès-verbal pour aviser le RCS. Notez également que les procédures collectives du tribunal de commerce sont automatiquement inscrites dans le document, qu’il s’agisse d’un redressement ou d’une sauvegarde.

Quand l’extrait K est-il nécessaire ?

Un extrait K est nécessaire dans la plupart des procédures administratives et commerciales effectuées par une entreprise. En effet, ce document est l’unique preuve de votre immatriculation. De plus, il permet à vos partenaires de se faire une idée de la solvabilité de l’entreprise. Les principaux cas où la présentation d’un extrait K est obligatoire sont les suivants :

– L’ouverture d’un compte bancaire professionnel. Toutefois, notez qu’avec un statut d’entreprise individuelle, vous avez la possibilité d’exploiter votre propre patrimoine.
– La candidature à un appel d’offres public, car seules les entreprises légales peuvent soumettre une proposition.
– La location de local commercial pour développer vos activités.
– L’achat de matériel auprès d’un fournisseur, pour qu’il puisse s’assurer que votre entreprise est en mesure de payer.
– La demande d’une subvention, que ce soit de la part de l’État ou de pôle emploi.
– L’inscription sur une plateforme indépendante, notamment pour collaborer avec un service de livraison.

En cas de contrôle, vous aurez également à présenter ce document. En effet, sachez que ne pas déclarer une activité représente un délit de travail dissimulé, passible d’une amende de près de 45 000 €, voire d’une peine d’emprisonnement.

Comment se procurer un extrait K ?

Quiconque souhaite se renseigner sur une société est libre de demander l’extrait Kbis de celle-ci, moyennant une certaine somme. En effet, un concurrent ou un futur acquéreur peut être intéressé par les informations qu’il renferme.

Pour vous procurer un exemplaire, il vous suffit de vous rendre auprès du greffe du tribunal de commerce, muni du nom de la société ou de son numéro SIREN. Le document vous sera ensuite envoyé par courrier. Pour effectuer une demande en ligne, passez par les sites de liaison, vous pouvez en trouver un en cliquant ici. Les sites comme Infogreffe.fr ou Monedium.fr, quant à eux sont réservés aux dirigeants d’entreprise. Pour commander un exemplaire, créez un compte, en enregistrant votre pièce d’identité. À chaque fois que vous en aurez besoin, connectez-vous et inscrivez le numéro d’immatriculation de votre entreprise. Toutefois, ces plateformes ne sont pas encore opérationnelles en Moselle, en Alsace et en Guyane.

En sachant qu’un extrait Kbis a une durée de validité de 3 mois, prévoyez un envoi périodique, en souscrivant à un forfait auprès de ces sites.

]]>
http://www.portail-des-pme.com/2022/03/08/monter-une-entreprise-individuelle-quelle-est-lutilite-dun-extrait-kbis/feed/ 0
SASU : les charges à prévoir http://www.portail-des-pme.com/2022/01/13/sasu-les-charges-a-prevoir/ http://www.portail-des-pme.com/2022/01/13/sasu-les-charges-a-prevoir/#respond Thu, 13 Jan 2022 08:10:02 +0000 http://www.portail-des-pme.com/?p=973 Comme toutes les entreprises, la SASU n’est pas épargnée de certaines obligations. Donc, si vous comptez monter votre entreprise et opter pour le statut Société par Action Simplifiée Unipersonnelle, sachez qu’il existe des charges à prévoir. Mais lesquelles ?

Les charges liées à la création

Comme pour tout type de société, la première charge à prévoir pour une SASU sont les frais liés à la création. Ces derniers sont obligatoires pour permettre à votre société d’être reconnue légalement. Néanmoins, il existe des moyens de les alléger. Par exemple, vous pouvez rédiger vous-même les statuts de votre entreprise. Il n’est pas obligatoire de passer par un avocat ou un expert-comptable. Notez que le recours aux services de ces experts coûte 1000 euros environ. Cependant, il faut veiller à ce que la rédaction soit bien faite pour éviter les erreurs.

Une fois les statuts de l’entreprise rédigés, il convient de faire une publication dans un journal d’annonce légale. Cette démarche est obligatoire. À savoir que le prix de la publication varie d’un journal à un autre.

Ensuite, pensez au coût de l’immatriculation de votre SASU. En général, vous devez prévoir un budget entre 39 euros et 132 euros.

Les charges sociales

Concernant les autres charges de la SASU, si le président est lui même un salarié, il bénéficie également d’une sécurité sociale. Cela implique le paiement des cotisations nécessaires qui est de 65 % sur sa rémunération net. Dans le cas où il ne serait pas considéré comme un employé, il bénéficie d’un dividende. Donc, il n’est pas tenu de payer les 65 % de cotisation. Cependant, un prélèvement social de 17.2 % sera effectué sur le dividende.

Très important : les 65 % de cotisation couvrent diverses assurances (maladie, retraite, allocation, etc.).

Les charges fiscales

Les charges fiscales d’une société par action simplifiée unipersonnelle concernent notamment l’impôt. Ce dernier est calculé sur l’ensemble du chiffre d’affaires de l’entreprise sur lequel sont retranchées les charges déductibles. En ce qui concerne le taux d’imposition, il est de 15 % pour les entreprises générant 38 120 euros par mois. Pour les SASU ayant un chiffre d’affaires entre 38 120 euros et 75 000 euros, le taux d’imposition est de 25 %.

Les charges d’exploitation

Les charges d’exploitation concernent tous les frais indispensables tout au long de la vie de la société. Elles couvrent notamment le budget lié au bon fonctionnement de votre activité. Pour cela, vous devez, par exemple, acheter le matériel nécessaire. Les fournitures dépendent de votre activité et le nombre de salariés que vous aurez embauchés.

Dans les charges d’exploitation figurent également les frais téléphoniques, l’électricité et le loyer des locaux (si vous optez pour la location). Dans ce dernier cas, si des travaux de réparation sont nécessaires, vous devez allouer un budget pour cela. Notez que vos salariés doivent travailler dans un environnement sain, propice à la détente.

Comptez aussi les frais de sous-traitance si cela s’avère indispensable. Et le dernier, mais non des moindres : le salaire de votre personnel. Si vous comptez embaucher une équipe, il va sans dire que votre entreprise est tenue de payer les salariés.

]]>
http://www.portail-des-pme.com/2022/01/13/sasu-les-charges-a-prevoir/feed/ 0
Le portage salarial : quelles en sont les formalités ? http://www.portail-des-pme.com/2021/11/19/le-portage-salarial-quelles-en-sont-les-formalites/ http://www.portail-des-pme.com/2021/11/19/le-portage-salarial-quelles-en-sont-les-formalites/#respond Fri, 19 Nov 2021 14:17:20 +0000 http://www.portail-des-pme.com/?p=967 Le portage salarial est l’alternative parfaite pour une personne qui souhaite travailler en toute autonomie, mais qui ne veut pas créer sa propre entreprise. Ainsi, elle peut bénéficier du même avantage qu’un salarié normal au sein d’une entreprise de portage. Voici les formalités juridiques régissant ce statut.

L’assurance professionnelle

La souscription d’une assurance professionnelle doit être faite par l’entreprise de portage pour le compte du porté. Cela sert à couvrir les dommages que ce dernier pourrait faire au cours de ses missions. En revanche, l’employeur n’est pas couvert par cette assurance même si le paiement de la cotisation est à sa charge. Le porté n’a pas aussi besoin d’une assurance civile professionnelle, car il ne peut pas être tenu pour responsable de ses actes et de ses décisions sur le plan civil et sur le plan financier. Ainsi, toute responsabilité dans le cadre de la mission du porté revient à l’entreprise de portage en cas de non-professionnalisme de sa part.

Le contrat de prestation

Le contrat de prestation doit être conclu entre le client et l’entreprise de portage telle que cegelem.fr pour formaliser la mission du porté. Il s’agit d’un contrat obligatoire à établir à chaque mission confiée. Soumis aux règles du droit commun, ce contrat contient le déroulement de la mission, le tarif, les obligations, etc. Les mentions suivantes doivent figurer dans un contrat de prestation :

– l’identité du porté
– la description de la mission
– la durée de la prestation
– le tarif
– les équipements mis à disposition par le client
– l’identité du garant financier de l’entreprise de portage salarial
– les modalités de facturation entre le client et l’entreprise de portage
– les responsabilités respectives des deux parties.

Deux options en découlent en cas de contentieux :

– soit les actions sont portées devant les tribunaux civils
– soit on les porte devant un tribunal de commerce si le client est une entreprise

Quoi qu’il en soit, ce contrat n’engage le porté ni sa responsabilité vis-à-vis de la mission confiée vu qu’il n’est pas signataire.

La convention de portage

La convention de portage définit les modalités de l’hébergement de l’activité du porté. Autrement dit, elle fixe les engagements du porté et de l’entreprise de portage et marque de manière officielle :

– l’accueil du porté
– les conditions et la durée du contrat
– le transfert du marché de prestation négocié par le porté avec le client vers l’entreprise de portage.

Le contrat de portage

Le contrat de portage est rédigé selon les règles du code de travail et des accords collectifs. La conclusion de ce contrat se fait après la signature de la convention de portage et la négociation du marché de prestation avec le client. Ainsi, l’entreprise devient l’employeur et le porté devient l’employé. Par ailleurs, le contrat de portage à durée déterminée (CDD) bénéficie d’éléments spécifiques outre les éléments habituels. En effet, il n’est valable que pour une mission précise à effectuer temporairement. De plus, seule une entreprise qui a besoin de tâches occasionnelles en dehors de son activité principale a le droit de recourir à ce type de contrat. Dans le cas d’un contrat à durée indéterminée de portage, un accompagnement du porté est recommandé pour qu’il puisse développer ses prestations et faire durer sa relation contractuelle.

]]>
http://www.portail-des-pme.com/2021/11/19/le-portage-salarial-quelles-en-sont-les-formalites/feed/ 0
Les avantages du portage salarial qui a permis son évolution http://www.portail-des-pme.com/2020/07/07/les-avantages-du-portage-salarial-qui-a-permis-son-evolution/ http://www.portail-des-pme.com/2020/07/07/les-avantages-du-portage-salarial-qui-a-permis-son-evolution/#respond Tue, 07 Jul 2020 07:22:36 +0000 http://www.portail-des-pme.com/?p=901 Existant depuis des années, le portage salarial se présente aujourd’hui comme une solution salvatrice pour les entreprises et les entrepreneurs. Si ce système séduit autant les professionnels et les entreprises, c’est parce qu’il présente bien des avantages.

Le portage salarial pour une meilleure flexibilité

Le portage salarial permet de profiter d’une solution d’externalisation rapide. En effet, cette dernière est avantageuse pour une entreprise dont les activités nécessitent l’intervention de professionnels compétents et expérimentés. L’entreprise peut ainsi proposer un contrat de mission à un salarié porté. Le travail est à faire dans un délai déterminé avec un objectif de résultat bien précis. Le portage salarial permet ainsi à l’entreprise d’avoir plus de flexibilité dans l’organisation des opérations et des ressources humaines.

 

Le portage salarial pour une nouvelle façon de travailler

Avec le portage salarial, l’entreprise peut mieux gérer ses dépenses. Eh oui, chaque dépense est évaluée et débloquée en fonction des missions données au prestataire. Cette bonne gestion impactera positivement sur l’activité de l’entreprise et permet de mieux maîtriser les ressources de l’entreprise. En engageant un salarié porté, l’entreprise se libère des charges qu’implique le recrutement d’un salarié en CDI. Bref, le portage salarial est bénéfique à une entreprise qui fait face à un manque de personnel. Elle n’aura pas à recruter et augmenter ses charges sociales.

Le portage salarial pour pouvoir collaborer avec un expert

Un des gros avantages du portage salarial et qui a permis son évolution rapide, c’est qu’une entreprise peut collaborer avec un expert dans un domaine spécifique. Ce dernier n’a pas besoin de déposer un préavis dans son ancienne entreprise ou de procéder à une longue démarche administrative pour pouvoir commencer une mission. Il est opérationnel tout de suite.

Le portage salarial pour créer des emplois

Le portage salarial favorise la création d’emploi. C’est également une solution qui permet à un senior de poursuivre sa carrière même s’il est déjà en âge de prendre la retraite, ou à un chômeur et à un jeune diplômé de travailler en tant qu’indépendant à temps partiel. Cliquez ici pour en savoir plus sur le fonctionnement du portage salarial. A noter que ce système permet de faire émerger les talents et de les exploiter positivement.

Le portage salarial pour des procédures RH simplifiées

Différent des procédures RH traditionnelles, le portage salarial allège le mode d’organisation RH au sein d’une entreprise. Comme le salarié porté n’est pas un employé fixe au sein de l’entreprise, il suffit de gérer ses activités. Le processus de recrutement de ce type de salarié est également simplifié étant donné que le gros du travail sera confié à l’entreprise de portage.

]]>
http://www.portail-des-pme.com/2020/07/07/les-avantages-du-portage-salarial-qui-a-permis-son-evolution/feed/ 0
Pourquoi et quand faire une annonce légale ? http://www.portail-des-pme.com/2020/04/09/pourquoi-et-quand-faire-une-annonce-legale/ http://www.portail-des-pme.com/2020/04/09/pourquoi-et-quand-faire-une-annonce-legale/#respond Thu, 09 Apr 2020 18:39:15 +0000 http://www.portail-des-pme.com/?p=886 Bien avant le roi Henry II, les entreprises commerciales n’étaient régies par aucune législation. Elles disposaient d’une assez grande liberté sur toutes les actions qu’elles entreprenaient à l’époque. Ce n’est qu’avec l’apparition du décret N° 55-22 établi le 4 janvier 1955 que la première forme d’annonce légale fut établie afin de régir ces sociétés. Avec celle-ci, une réforme basée sur la publicité foncière fut également mise en place.

Pourquoi faire cette annonce légale ?

Avec le temps, l’État tend à aider les sociétés commerciales en leur facilitant les démarches administratives et juridiques auxquelles elles doivent se conformer. Ceci étant, l’obligation de faire une annonce légale est toujours d’actualité. À cet effet, il incombe à toute société œuvrant dans le secteur commercial de faire une publication d’annonce légale lors de la création de leurs entreprises. L’annonce légale consiste à rendre publics tous les actes juridiques ayant lieu au sein d’une société commerciale. Ceci veut que la société doive effectuer une annonce légale dès lors qu’il y a un changement dans la société.

À quel moment faire l’annonce légale ?

Toutes les sociétés commerciales qui adoptent un statut juridique de forme SARL, SAS, SA et SCI se doivent de publier une annonce légale. Elle doit être effectuée au moment de la création de ces dernières. Une fois la signature des statuts effectuée et avant de déposer la demande de création auprès du CFE, vous devez faire publier une annonce légale. Dans cette annonce doivent figurer les informations publiques portant sur l’identité de la société (nom, sigle, forme juridique, coordonnées du siège, objet social, capital social, durée de vie, etc.). Les informations portant sur les différents dirigeants de l’entreprise doivent aussi y paraître. Et il est important que les coordonnées et toutes les informations se rapportant au RCS en charge de l’immatriculation de ladite société y soient mentionnées.
La publication d’annonce légale doit également être entreprise s’il y a changement de statuts, s’il y a changement de dirigeants ou de capital de l’entreprise, s’il y a modification des activités de l’entreprise ou de déménagement du siège social. L’entreprise doit également faire une annonce légale liquidation si elle doit ses activités.

Dans quel journal publier ce type d’annonce ?

Une annonce légale ne peut pas être publiée dans n’importe quel journal. Comme il s’agit avant tout d’un contenu juridique, il est important de se tourner vers un journal habilité à publier ce type d’annonce. Les journaux concernés sont dénommés des JAL ou Journaux d’Annonces Légales. Il vous est possible de consulter la liste de ces derniers auprès de la préfecture de votre département. Cette liste est mise à jour annuellement. Notez que l’habilitation est délivrée par décret préfectoral et qu’un journal ne peut accéder au titre de JAL que sous certaines conditions. Il doit avant tout dispenser des informations générales, techniques et judiciaires au public. Il doit aussi paraître au moins une fois toutes les semaines et disposer d’un numéro CPPAP. Le journal doit également publier dans le département où se situe le siège de votre société et exister depuis plus de 6 mois. Son niveau de diffusion ne doit pas être en dessous de la limite imposée par la préfecture. Il convient enfin de noter qu’un JAL a le droit de publier en version papier ou sur le Net.

]]>
http://www.portail-des-pme.com/2020/04/09/pourquoi-et-quand-faire-une-annonce-legale/feed/ 0
Pourquoi le marketing digital devrait-il être une priorité pour les PME ? http://www.portail-des-pme.com/2020/03/10/pourquoi-le-marketing-digital-devrait-il-etre-une-priorite-pour-les-pme/ http://www.portail-des-pme.com/2020/03/10/pourquoi-le-marketing-digital-devrait-il-etre-une-priorite-pour-les-pme/#respond Tue, 10 Mar 2020 06:35:04 +0000 http://www.portail-des-pme.com/?p=879 À leur phase de croissance, les petites et moyennes entreprises sont à la quête de la meilleure méthode marketing à adopter pour accroître son portefeuille client. L’usage des publicités et autres moyens de communication standard (flyers, affiches sur panneaux…) peut apporter un bon nombre de consommateurs. Cependant ; étant à l’ère du numérique où la technologie et internet sont des éléments principaux du quotidien, il est devenu viral de miser sur une stratégie marketing performante. La prospection en ligne est ainsi un moyen plus facile et plus rapide de partir à l’encontre de ses futurs clients. En outre, aucune petite entreprise, aussi nouvelle soit-elle, ne devrait négliger ce vaste marché.

L’importance de la présence digitale en 2020

Se doter d’une stratégie performante pour un marketing digital efficace offre de multiples atouts pour n’importe quel type d’établissement. Toutefois, ce besoin est multiplié par 2 pour les PME puisqu’elles devront faire la différence parmi les nombreuses enseignes pour attirer les clients. À défaut de connaissance avérée dans le domaine, les PME peuvent avoir recours à un accompagnement au digital provenant d’un prestataire, expert dans de telles réalisations. Afin de mettre toutes les chances de son côté pour se créer une image de marque bien présente sur les réseaux, il est en effet essentiel de miser sur un plan d’action défini et précis.

Le groupe de clients potentiels que l’on trouve en ligne est en effet beaucoup plus important que celui que vous êtes susceptible d’attirer localement. Grâce au marketing numérique, vous pouvez atteindre un public énorme d’une manière à la fois rentable et mesurable. De plus, selon les études réalisées sur l’implantation des entreprises françaises sur internet, 94 % ont recours à ce procédé pour se faire connaître, être plus accessibles et communiquer avec les clients et prospects plus facilement. Peu importe dans quel domaine d’activité vous exercer, internet enregistre des concurrents directs et indirects à votre secteur. Il est de ce fait primordial de rester présent pour faire face à la concurrence de manière optimale.

Les avantages d’une présence en ligne pour les PME

Les avantages de la mise en place d’une stratégie de présence digitale sont nombreux à savoir :

  • La possibilité d’interagir avec vos prospects et connaître leurs réels besoins en vue de les satisfaire et les fidéliser.
  • La capacité d’atteindre un marché mondial : internet ne présente aucune barrière géographique.
  • Des résultats positifs et plus importants par rapport aux méthodes de marketing traditionnelles.
  • Possibilité d’évaluer ses croissances marketing à tout moment.
]]>
http://www.portail-des-pme.com/2020/03/10/pourquoi-le-marketing-digital-devrait-il-etre-une-priorite-pour-les-pme/feed/ 0
Salle collaborative et travail collaboratif http://www.portail-des-pme.com/2020/01/02/salle-collaborative-et-travail-collaboratif/ http://www.portail-des-pme.com/2020/01/02/salle-collaborative-et-travail-collaboratif/#respond Thu, 02 Jan 2020 13:23:58 +0000 http://www.portail-des-pme.com/?p=872 Vous gérez une entreprise et vous avez quelques décisions stratégiques à prendre. Comment vous en sortir ? Pensez au travail collaboratif que vous organiserez dans une salle collaborative.

Les salles collaboratives

Ce sont des salles de réunion spécialement aménagées pour faciliter l’interaction entre les participants. C’est cette interaction qui favorise l’émergence des nouvelles idées, et surtout, de solutions adaptées à une problématique donnée. Vous souhaitez savoir à quoi ressemble concrètement une salle collaborative ? Ces salles collaboratives proche de Grenoble vous en donnent une idée bien précise. Dans une salle collaborative, même les plus timides des collaborateurs parviennent à prendre la parole et à exprimer leurs points de vue. Lorsqu’un chef d’entreprise doit créer une stratégie pour affronter une période de crise, il n’y a rien de mieux pour lui que de réunir son équipe dans une salle collaborative.
Pourquoi assiste-t-on à un foisonnement des idées dans une salle collaborative ? La raison est simple : les collaborateurs n’ont pas l’impression d’être au bureau, de ce fait, ils se sentent plus libres et s’expriment plus facilement. La salle collaborative leur donne cette agréable sensation d’être en réunion conviviale en famille ou entre amis. Les discussions y sont alors chaleureuses et animées. La productivité augmente et les débats sont fructueux.

Le travail collaboratif

Le travail collaboratif est l’antithèse de l’exclusion en entreprise. Ce concept part du principe que chaque employé a un rôle à jouer dans le développement de l’entreprise. Chaque employé a son propre jugement concernant le fonctionnement de l’entreprise, sa propre opinion sur un problème rencontré par l’entreprise, sa connaissance de son entreprise. Le travail collaboratif va explorer et exploiter tout cela dans le dessein de mettre en place des stratégies favorables à l’entreprise. En clair, chaque membre du personnel et de la direction doit être impliqué dans les prises de décisions stratégiques et leur mise en œuvre. Le travail collaboratif est l’une des armes à la disposition des chefs d’entreprise pour séduire leurs employés. Mais attention, il ne s’agit pas de réunir tous les salariés pour discuter de tous les problèmes. Pour chaque sujet, il faut cibler les services qui y sont concernés en premier lieu.

]]>
http://www.portail-des-pme.com/2020/01/02/salle-collaborative-et-travail-collaboratif/feed/ 0
Vous venez d’ouvrir une entreprise ? N’oubliez pas le tampon encreur ! http://www.portail-des-pme.com/2019/12/17/vous-venez-douvrir-une-entreprise-noubliez-pas-le-tampon-encreur/ http://www.portail-des-pme.com/2019/12/17/vous-venez-douvrir-une-entreprise-noubliez-pas-le-tampon-encreur/#respond Tue, 17 Dec 2019 09:20:05 +0000 http://www.portail-des-pme.com/?p=857 Les fichiers électroniques font penser que le tampon encreur appartient au passé. Que nenni ! Tant que les documents papier existent, le tampon encreur ne tirera pas sa révérence. Aussi, pensez impérativement à vous en doter, car vous en aurez grandement besoin lors de vos communications avec vos partenaires. Si c’est la première fois que vous vous mettez à votre compte, inscrivez le tampon encreur dans la liste de vos achats professionnels avant votre ouverture.

Une indispensable fourniture de bureau

Vous hésitez à faire l’acquisition d’un tampon encreur par crainte de son coût ? Sachez que vous pouvez trouver un tampon encreur pas cher, personnalisé de surcroît. La question est maintenant de savoir pourquoi cet accessoire est utile ? L’achat d’un tampon encreur semble être un détail, et pourtant il revêt une grande importance : le cachet de votre entreprise apposé sur un document papier peut être retenu comme preuve en cas de litige au tribunal ou avec l’administration. L’idéal serait d’avoir toujours le cachet doublé de votre signature ou d’un responsable de votre entreprise. L’utilisation du tampon encreur comme moyen de preuve constitue l’une des raisons principales pour laquelle une entreprise, quelle que soit sa taille (microentreprise, PME, PMI…), doit toujours avoir au moins un tampon encreur à sa disposition. De plus, cela facilite les archivages puisque le tampon encreur est généralement doté d’une date.

Information et comptabilité

Dans une entreprise, le tampon encreur a plusieurs usages : en-tête d’un document professionnel, conclusion d’une lettre pour accompagner la signature, annotation (exemples de mention : reçu, envoyé, validé, refusé…)… Si vous l’utilisez pour une facture, le tampon encreur peut comporter une partie des informations obligatoires. Le tampon encreur fait partie des fournitures de bureau et ce point est fondamental au niveau comptable. Lorsque l’on crée une entreprise, on a tendance à se focaliser sur les démarches administratives et fiscales ainsi que sur les moyens de production. On oublie souvent qu’une entreprise a besoin de fournitures de bureau pour fonctionner. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour laquelle les fournitures de bureau bénéficient d’un traitement comptable spécial. Au niveau de la comptabilité, l’achat d’un tampon encreur doit être traité comme les autres fournitures de bureau.

]]>
http://www.portail-des-pme.com/2019/12/17/vous-venez-douvrir-une-entreprise-noubliez-pas-le-tampon-encreur/feed/ 0
La logistique : un service fondamental et stratégique en PME http://www.portail-des-pme.com/2019/11/14/la-logistique-un-service-fondamental-et-strategique-en-pme/ http://www.portail-des-pme.com/2019/11/14/la-logistique-un-service-fondamental-et-strategique-en-pme/#respond Thu, 14 Nov 2019 09:56:25 +0000 http://www.portail-des-pme.com/?p=850 Quels que soient votre secteur et votre domaine d’activité, la logistique est présente. La logistique garantit le bon fonctionnement de vos services, de votre production et de l’entreprise en général. Voici deux conseils que vous pouvez suivre pour améliorer votre logistique.

Gagnez du temps sur votre logistique avec Chronopost

C’est pratique puisque c’est rapide, abordable au niveau tarifaire et c’est doté d’un système de suivi des colis en cours d’expédition. En cas de problème ou pour demander des informations à Chronopost, cliquez sur faire appel à ce service pour trouver sans peine le numéro de téléphone de ce service de la poste. Chronopost possède un service pour les particuliers et un autre destiné aux professionnels. Et, même en étant professionnel, vous avez la possibilité de préciser à Chronopost si le destinataire est un particulier ou un professionnel. Ces informations sont essentielles pour Chronopost, car les procédures de traitement de votre « commande » sont différentes selon votre profil et celui de votre destinataire. Chronopost prend en charge l’expédition aussi bien des documents que des marchandises. Ils sont tous directement livrés au bureau ou au domicile du destinataire. Ce dernier peut, à tout moment, suivre l’avancement de l’expédition et la progression de la livraison.

Gagnez en efficacité en organisant minutieusement votre logistique

Une logistique désorganisée et mal pensée vous fait perdre de l’argent, limiter votre productivité, retarder votre production, baisser la qualité de vos produits et services, engendrer un mécontentement de vos clients. Pour séduire vos salariés, vous avez également besoin de vous assurer que la logistique est au point. Là aussi, une logistique qui n’est pas bien ficelée risque de détériorer leurs conditions de travail. Sans compter que cela peut être une source de stress dans la mesure où ils accomplissent difficilement leur travail. II est donc nécessaire que vous décortiquiez le fonctionnement de votre logistique actuelle afin de l’améliorer.

]]>
http://www.portail-des-pme.com/2019/11/14/la-logistique-un-service-fondamental-et-strategique-en-pme/feed/ 0